Isolation des combles perdus

Isolation des combles perdus2018-08-06T12:21:26+00:00

Avant de pensez à l’isolation des combles perdus sachez que l’on appelle combles perdus (ou combles non aménageables ou combles visitables) des combles qu’il est difficiles voire impossible à aménager à cause d’une hauteur libre moyenne insuffisante, ou d’une mauvaise disposition des bois de la charpente.

Des combles peuvent être non aménageables car :

  • La hauteur libre moyenne est inférieure à 1,80m
  • L’enchevêtrement des fermettes de la charpente rend techniquement impossible tout aménagement des combles
  • La pente du toit est inférieure à 30°
Isolation des combles perdus - Ambassade du toit

L’isolation des combles perdus, isolation thermique et acoustique,  est importante car c’est par le haut que s’échappe jusqu’à 70% de la température d’une maison, comme pour un corps humain du reste.

Les combles sont les locaux situés sous des toitures inclinées. Jadis ils servaient de zones de stockage, de grenier, l’endroit où l’on mettait les graines…

Aujourd’hui, ils sont parfois partiellement aménagés, mais la plupart du temps ce sont des zones vides, qui ne sont pas chauffées et qui doivent être absolument séparées du logement habité et chauffé par une barrière isolante.

L’isolation thermique de cette partie est d’autant plus nécessaire que les déperditions de chaleurs sont importantes. La chaleur monte d’autant plus vite que les combles sont froids, c’est un phénomène physique.

L’isolation des combles perdus la plus efficace est une technique par soufflage : l’isolant est soufflé à l’aide d’une machine spécifique en fonction du matériau d’isolation choisi traditionnel ou écologique : laine de roche, ouate de cellulose, laine de verre, etc.

Lorsque les combles perdus n’ont pas de trappe accessible depuis l’intérieur de la maison, on emploie souvent la technique de la laine en vrac à souffler de manière mécanique avec un appareil spécifique.

Après avoir ôté quelques tuiles, ou un autre élément de couverture, on souffle l’isolant jusque dans les moindres recoins sur plus de 30 cm d’épaisseur pour une isolation optimum.

Pour que l’isolation des combles perdus soit efficace, l’isolant doit également posséder un indice de résistance thermique supérieur ou égal à 7.

Lors d’une isolation des combles perdus, il s’avère très important que l’isolant soit posé sur le plafond afin d’éviter de chauffer le volume entre le plafond et les tuiles.  Voila pourquoi le soufflage est préconisé pour l’isolation des combles perdus.

Cette méthode est particulièrement adaptée aux charpentes en W car elle permet de bien calfeutrer l’ensemble des combles.

Les avantages et inconvénients

La technique par soufflage, pour une isolation des combles perdus, présente plusieurs avantages :

  • Une mise en place rapide sans encollage
  • Une adaptabilité parfaite aux combles difficilement accessibles
  • Une excellente isolation thermique et phonique
  • Un calfeutrage idéal des combles avec suppression des ponts thermiques grâce à la continuité du matelas d’isolation
  • L’isolation des combles perdus se prête aussi bien à une toiture neuve qu’à une rénovation avec la possibilité, dans ce dernier cas, d’être soufflée sur un isolant existant.

Quelques inconvénients cependant :

  • La mise en place de l’isolant occasionne parfois des irritations en raison des fibres restées en suspension. Le port d’un masque est vivement recommandé.
  • Au fil du temps l’isolant a tendance à se tasser. L’opération doit être renouvelée après quelques décennies.

Pour l’isolation des combles perdus mais accessibles, il vaut mieux utiliser la technique par déroulage.

En effet, lorsque les combles sont accessibles, on procède à l’isolation des combles perdus au moyen d’une laine souple en rouleaux que l’on étale directement sur le plancher, cela permet de pouvoir la retirer plus facilement si vous voulez aménagés les combles dans le futur.

C’est un travail physique qui a l’air simple mais qui demande du métier car le matériau choisi doit être bien réparti sur toute la surface et le technicien doit tenir compte des spécificités de chaque habitation.

Par ailleurs, un travail préalable d’évaluation de l’état des sous-pentes est nécessaire pour prévenir les clients d’éventuels problèmes. Parfois, une simple tuile déplacée peut occasionner des dizaines de milliers d’euros de dégâts que les assurances ne couvrent pas toujours si la responsabilité du propriétaire est engagée…

L’Ambassade du Toit maîtrise l’isolation des combles perdus, contactez nous pour en parler ensemble. Cela ne coûte rien…

CONTACTEZ-NOUS